Crédit pour aidants naturels

 

Crédit pour aidants naturels

déclaration de revenus - ImpôtDirect.ca

Crédit canadien pour aidant naturel – Fédéral

Depuis 2017, le nouveau crédit canadien pour aidant naturel remplace le crédit pour aidants naturels, le crédit pour personne à charge ayant une déficience et le crédit pour aidants familiaux.

Un particulier peut demander le crédit canadien pour aidant naturel à l’égard d’un époux ou conjoint de fait, d’un enfant mineur ou d’un proche admissible, qui est à sa charge au cours de l’année en raison d’une déficience mentale ou physique. Contrairement à l’ancien crédit pour aidants naturels, le particulier n’a pas l’obligation d’habiter avec la personne à charge. Toutefois, le crédit canadien pour aidant naturel n’est pas disponible à l’égard d’un aîné qui n’a pas de déficience.

Le crédit est calculé en fonction de deux montants, soit le montant supérieur (6 883 $) et le montant inférieur (2 150 $). Le montant supérieur peut être demandé à l’égard de chaque personne à charge ayant une déficience qui est un proche admissible. Le montant inférieur (anciennement le montant pour aidants familiaux) doit, quant à lui, être demandé pour une personne à charge ayant une déficience et pour laquelle le crédit pour époux ou conjoint de fait, le crédit pour personne à charge admissible ou le crédit pour enfant mineur ayant une déficience est demandé. Dans ce dernier cas, si les allégements fiscaux obtenus sont inférieurs à ceux qui seraient disponibles si le montant supérieur avait été demandé, un montant supplémentaire est offert pour compenser cette différence.

Le crédit canadien pour aidant naturel est réduit en fonction du revenu net de la personne à charge et devient nul lorsque le revenu atteint 23 046$.

 

Crédit d’impôt pour aidants naturels – Québec

Un particulier qui héberge un proche admissible ou qui cohabite avec un proche admissible qui est dans l’incapacité de vivre seul peut réclamer un crédit d’impôt remboursable pour aidants naturels s’il est demeuré avec le proche pendant une période consécutive de douze mois, incluant une période de six mois durant l’année. En 2017, ce crédit d’impôt est constitué d’un montant de base universel de 647 $ et d’un montant supplémentaire de 529 $ qui est réduit lorsque le revenu du proche excède 23 505 $ (supplément nul à 26 811 $).

Dans la mesure où il est âgé de 70 ans ou plus, il peut s’agir du père, de la mère, du grand-père, de la grand-mère, d’un oncle, d’une tante, d’un grand-oncle ou d’une grand-tante du contribuable ou de son conjoint. Toutefois, s’il est atteint d’une déficience grave ou prolongée et qu’il était majeur durant la période d’hébergement de l’année, le proche parent peut aussi être l’enfant, le petit-enfant, le neveu, la nièce, le frère ou la sœur du contribuable ou de son conjoint.

Aidant naturel d’un conjoint âgé

Le crédit d’impôt remboursable pour aidants naturels s’adresse également à un aidant naturel prenant soin de son conjoint âgé d’au moins 70 ans dans leur propre résidence. Dans ces circonstances, le montant de base du crédit s’élève à 1 007 $ en 2017.